Les 5 cérémonies agiles expliquées simplement

By Maxime Pfrimmer, on October 25, 2021

Tech

Imaginez un instant que vous souhaitiez développer un nouveau logiciel métier pour accroître votre compétitivité (et votre CA).

Après avoir longtemps hésité entre une agence ou un freelance, vous jetez votre dévolu sur une agence de développement web.

Vous expliquez méthodiquement vos attentes au chef de projet. Une fois que vous êtes d’accord, il vous promet de vous livrer votre logiciel dans quelques mois.

Seulement, le jour J, vous tombez des nues : le logiciel ne correspond pas du tout à ce que vous attendiez.

Et pour cause, votre marché a évolué. Vos besoins et vos utilisateurs aussi. Pire encore, certaines de vos attentes n’ont pas été prises en compte comme vous le vouliez.

Entre votre taux de stress qui va bondir, les frais nécessaires pour réajuster le logiciel et les retards, vous êtes en colère.

Et on vous comprend.

Raison pour laquelle nous vous proposons une solution pour éviter de vous retrouver dans cette situation : les cérémonies agiles.

Qu’est-ce qu’une cérémonie agile et pourquoi votre agence web devrait en tenir ?

Si vous trouvez ce scénario surréaliste, ce n’est pas le cas : c’était même la norme jusque dans le début des années 2000.

Sans surprise, le taux d’échec des développements logiciels était affreusement élevé. Selon le rapport « Standish Group Chaos Report » sorti en 2000, 83% des développements de logiciels étaient des échecs (en 2015, ce chiffre était descendu à 71%).

La cause majeure de ce désastre n’était pas le manque de compétences. Loin de là.

Mais plutôt le manque d’implication des utilisateurs dans les processus de développement logiciel, excepté à la fin du projet. Mieux encore, dans les causes de réussites des projets, l’implication des utilisateurs est classée comme cause numéro 1.

Face à ce triste constat, un nouveau type méthodologie de gestion de projet a vu le jour : les méthodologies agiles.

En choisissant une agence qui utilise une méthode agile (ou un framework agile) -Kanban, scrum, etc.-, vous recevrez rapidement un produit fonctionnel. Ensuite, à chaque cycle de développement ou sprint (1 sprint = 1 semaine chez Poyesis), votre produit bénéficiera d’une nouvelle fonctionnalité ou itération.

Au fil des itérations successives et de vos retours sur les démos, votre logiciel prendra forme. Cette façon de créer les logiciels en misant sur une amélioration continue tranche radicalement avec le développement en silo.

Pour être certain que votre gestion de projet agile se déroule sans encombre, les équipes agiles tiennent 5 réunions par sprint (dont deux nécessitant votre présence) :

  • le planning du sprint ;
  • la revue du backlog ;
  • le stand-up quotidien :
  • la démo (aussi appelée revue) ;
  • la rétrospective de sprint.

Voyons-les tout de suite.

Les 4+1 cérémonies agiles

Pour expliquer les différentes cérémonies agiles, nous prendrons le cas d’une équipe agile constituée de 4 membres :

  • un product owner (le chef de projet) ;
  • une squad (l’équipe de développeurs en charge de votre projet)
  • un scrum master ou coach/facilitateur ;
  • un client (vous).

Voyons maintenant les différentes cérémonies agiles.

1. Le planning du Sprint

Se déroulant généralement en début de sprint, cette réunion sert à définir les 2 composants clés du sprint : l’objectif à atteindre et les tâches à effectuer.

Qui participe à cette réunion ?

  • le product owner,
  • la squad,
  • le scrum Master,
  • v

Quand a-t-elle lieu : en début de sprint (le vendredi chez Poyesis).

Comment se déroule-t-elle ?

  • l’objectif du sprint est annoncé, soit par vous, soit par le Product Owner ;
  • la squad et le scrum master définissent les tâches à effectuer pour atteindre l’objectif ;
  • la squad détermine les éléments du backlog à inclure dans le sprint pour atteindre votre objectif ;
  • le product owner effectue une priorisation de chaque élément du backlog proposé par la squad;
  • la squad transforme chaque élément du backlog en une liste de tâches précises.

À la fin de cette réunion de maximum 2 heures, chaque membre de l’équipe projet – y compris vous- sait exactement ce qu’il a à faire ou va recevoir.

2. Le Stand-up quotidien ou mêlée journalière

Ces réunions sont les plus courtes et les plus régulières de toutes les cérémonies agiles.

Qui participe à cette réunion ?

  • la squad ;
  • le scrum Master ;
  • le Product Owner (optionnel).

Comment se déroule-t-elle ?

Pendant maximum 15 minutes, les membres de l’équipe se tiennent debout (d’où le nom stand-up) et répondent à trois questions :

  • qu’ont-ils fait hier ?
  • que vont-ils faire aujourd’hui?
  • quels obstacles peuvent freiner leur progression ?

L’objectif de ces réunions étant de s’assurer que le workflow se déroule sans encombre.

3. La démo (ou revue)

À ce stade, les fonctionnalités prévues lors du planning ainsi que celles ajoutées lors de la revue du backlog sont déjà implémentées – du moins partiellement.

Et c’est là que vous entrez en jeu : sous la supervision du product owner, la squad vous montrera l’avancement de votre projet sous forme de livrables. À chaque livraison, vos feedbacks sont écoutés et utilisés pour peaufiner le prochain livrable jusqu’au produit final.

Naturellement, cette réunion n’a lieu qu’une seule fois par sprint, généralement à la fin. Elle dure environ 1 heure.

4. La rétrospective de Sprint

À la fin du sprint et après avoir reçu vos remarques, les membres de l’équipe projet se réunissent une dernière fois pour analyser le sprint qui vient d’être terminé.

Qui participe à cette réunion ?

  • la squad ;
  • le scrum Master ;
  • le Product Owner (optionnel).

Comment se déroule-t-elle ?

Chaque membre doit répondre à 3 questions :

  • qu’est-ce qui s’est bien passé durant le sprint ?
  • qu’est-ce qui ne s’est pas bien passé ?
  • que souhaite-t-il faire différemment la prochaine fois ?

À la fin de la cérémonie agile, l’équipe projet dispose d’une liste d’actions claires pour améliorer le prochain sprint.

Bonus : La revue du Backlog

Contrairement aux autres cérémonies, la revue du backlog, ou backlog refinement meeting – réunion de raffinage du backlog de produit en français -, n’est pas indispensable au management agile.

Mais pour nous, c’est un moment incontournable pour assurer la qualité des livrables que nous vous remettrons.

C’est le moment pour nous d’affiner et d’évaluer les éléments du backlog déjà définis et de détailler davantage les users stories (le contexte des fonctionnalités) si nécessaire. Elle a lieu en milieu de sprint.

Quand se déroule-t-elle : en milieu de sprint.

Qui participe à cette réunion ?

  • le product owner ;
  • la squad ;
  • le scrum master ;
  • les membres d’autres squads si nécessaires.

Comment se déroule-t-elle ?

Voici comment elle se déroule :

  • le product owner met en évidence les nouveaux éléments du backlog – dont vos nouvelles attentes – et les ordonne ;
  • les membres de l’équipe l’aident à décomposer les éléments importants en des éléments plus petits ;
  • toute la troupe estime le temps et les coûts nécessaires pour réaliser ces nouveaux éléments ;

En sortant de cette réunion, tous les membres de l’équipe de développement ont en tête une liste hiérarchisée, détaillée et priorisée des nouveaux éléments du backlog.

Le petit mot de la fin

En lisant cet article sur les cérémonies agiles (merci ☺), vous vous êtes peut-être dit que cela fait beaucoup de réunions. Surtout pour votre agenda déjà surchargé.

Nous en sommes conscients.

Ce pourquoi chez Poyesis, nous ne vous convions qu’à deux réunions agiles par sprint :

  • La réunion de planification des sprints, car qui mieux que vous sait ce que vous voulez ?
  • La démo : tous les jours ou tous les deux jours selon votre agenda, nous vous montrons l’avancée de votre projet de création d’application.

Si vous avez en tête de développer un site web, que diriez-vous d’en apprendre plus sur les deux options qui s’offrent à vous ? CMS ou développement custom, nous vous avons préparé un guide pour vous aider à choisir.


Share this article
FR