React Native vs Flutter en 2022 : lequel privilégier pour le développement d'applications ?

Par Margaux Bourlon, le 7 novembre 2022

Tech

La popularité des applications mobiles est en plein essor et ne va pas s’arrêter là. Dans cet article, nous allons comparer ces deux frameworks pour vous aider à décider lequel d’entre eux sera le mieux pour le développement de vos applications.


En effet, la popularité des applications mobiles ne cesse de croître et le nombre de personnes qui utilisent diverses applications sur leur smartphone connaît une croissance exponentielle. Et s'il y a une demande, il y aura toujours une offre.

Afin de rester compétitive sur le marché, chaque entreprise a certainement besoin d'une ou de plusieurs applications et qu’elles soient disponibles pour les plateformes iOS et Android le plus rapidement possible et au moindre coût.

Ainsi, les webdesigners qui veulent développer en un temps limité des applications modernes et polyvalentes capables de fonctionner sur plusieurs plateformes devront certainement utiliser des outils particulièrement puissants à cette fin. Et c'est là que les solutions multiplateformes telles que Flutter et React Native entrent en jeu.


Mais voici une question difficile : laquelle d'entre elles remporte la compétition ?

Flutter vs React Native : informations de base

Les deux frameworks ont leurs avantages et leurs inconvénients, ainsi que leur propre communauté d'adeptes. Mais nous espérons qu'après avoir lu cet article, vous aurez une meilleure compréhension de Flutter et de React Native, et que vous serez en mesure de décomposer les nuances de ces technologies hybrides. Et serez peut-être plus enclin à choisir votre outil préféré.

Quelques mots sur Flutter

Flutter est un SDK (kit de développement logiciel) multiplateforme open-source créé par Google. Bien qu'il s'agisse d'un framework assez récent (il a été publié en 2017), Flutter a réussi à gagner très rapidement en popularité auprès des développeurs.

Depuis 2017, il ne cesse de croître et de progresser et, à l'heure actuelle, il peut se vanter d'avoir une vaste communauté de fans. Flutter utilise le langage de programmation Dart, qui a également été développé par Google. L'une des caractéristiques les plus remarquables de Flutter est son abondance de widgets polyvalents qui aident à créer des applications avec une interface utilisateur impressionnante.

Flutter est une technologie jeune, mais il existe néanmoins de très bons exemples d'applications réalisées avec cette technologie, telles que Google Ads, Alibaba, Ebay, Groupon...

Quelques mots sur React Native

React Native est un framework open-source qui permet de créer des applications mobiles sophistiquées pour diverses plateformes simultanément.

React Native a été développé par Facebook et c'est pourquoi la plupart des applications de la famille Facebook, comme Instagram, ont été créées à l'aide de cet outil. Les langages de programmation utilisés par React Native sont JavaScript et React.js, ce qui est un grand avantage pour les ingénieurs logiciels puisqu'ils n'ont pas à maîtriser de nouveaux outils à partir de zéro.

Par rapport à Flutter, React Native a vu le monde un peu plus longtemps puisqu'il a été lancé en 2015. Les principaux avantages de React Native sont de vastes bibliothèques ainsi qu'un grand nombre de guides de formation.

Il suffit de jeter un coup d'œil à quelques exemples populaires d'applications React Native pour se rendre compte que vous les utilisez dans votre vie quotidienne : Instagram, Netflix, Amazon, Uber, Viber

Examinons maintenant de plus près ces frameworks multiplateformes et mettons en évidence leurs avantages et inconvénients ainsi que les aspects qu'ils ont en commun. Nous allons donc comparer chacun de ces frameworks en fonction de 8 critères :

·     Installation et configuration

·     Composants de l'interface utilisateur

·     Processus de développement

·     Architecture

·     Performance

·     Documentation

·     Communauté

·     Tests

Installation et configuration

Le processus d'installation des deux frameworks n'est pas le plus facile. Le framework React Native peut être installé à l'aide du Node Package Manager (NPM). Pour ce faire, vous devrez installer Node.js et le gestionnaire NPM au préalable. Pour les développeurs ayant des connaissances en JavaScript, l'installation de React Native a tendance à être plus facile. Outre le framework lui-même, certains outils supplémentaires comme Android SDK et JDK sont nécessaires.

Dans le cas de Flutter, le processus d'installation semble être légèrement plus compliqué, car certaines étapes supplémentaires sont requises : vous devrez télécharger le binaire à partir du code source et l'ajouter manuellement à PATH, ce qui prend plus de temps que dans le cas de React Native.

Ainsi, Flutter et React Native nécessitent tous deux des composants supplémentaires, ce qui les rend presque égaux en termes de configuration. Mais si Node.js et NPM sont déjà installés sur votre PC, le processus d'installation de React Native semble plus simple que celui de Flutter.

Composants de l'interface utilisateur

La prise en charge de composants de type natif est extrêmement importante pour le développement d'une application mobile multiplateforme, car sans elle, l'application n'aura pas l'air d'une application native. Flutter est fourni avec une véritable armée de widgets hautement personnalisables qui aident à créer une application aussi complète que vous pouvez l'imaginer. De plus, Flutter est armé d'un grand nombre d'éléments tels que des composants de rendu de l'interface utilisateur, l'accès à l'API du périphérique, la navigation, les tests et de nombreuses bibliothèques. D'autre part, le framework React Native ne fournit que le rendu de l'interface utilisateur et les API d'accès aux périphériques. React Native s'appuie largement sur les bibliothèques tierces lorsque l'accès aux modules natifs est nécessaire. C'est pour cette raison qu'il est inférieur à Flutter. Bien sûr, React Native est capable d'utiliser de nombreux composants et éléments d'interface utilisateur provenant de bibliothèques tierces, mais sans y avoir accès, React Native se caractérise par un nombre d'éléments inférieur à celui de Flutter.

Processus de développement

Il est difficile de prévoir combien de temps faut-il pour construire une application.

Cette période peut varier de quelques mois à quelques années. Le choix de la plateforme n'a pas vraiment d'influence sur la vitesse de publication. Cependant, travailler avec des applications Flutter simples peut être plus rentable et plus rapide en raison du grand nombre de composants prêts à l'emploi. Flutter permet également d'utiliser du code natif afin que votre application puisse paraître native.

Le processus de développement des applications React Native est également rapide car le framework utilise des composants natifs, prêts à être utilisés. Ces composants permettent d'accélérer le processus de développement d'applications mobiles, suscitant de nombreuses douleurs.

La fonctionnalité la plus précieuse des deux frameworks est la fonction Hot Reload, qui permet aux développeurs d'introduire des changements dans un état existant de l'application sans avoir à réécrire le code depuis le début, ce qui améliore l'efficacité et accélère l'ensemble du processus.

Nous pouvons donc conclure qu'en termes de vitesse de développement, les deux frameworks sont excellents.

Architecture

React Native prévoit l'utilisation de deux patterns principaux lors de la construction d'applications - Flux et Redux. Si le premier est créé par Facebook, le second est plus populaire auprès des développeurs. Ces deux structures suivent un modèle unidirectionnel de flux de données pendant le développement et permettent de stocker l'état de l'application dans un "magasin" central, ce qui rend les composants de l'application sans état.

Comme Flutter est relativement nouveau dans le monde du développement d'applications multiplateformes, la plupart des développeurs ont du mal à déterminer quelle architecture est la meilleure option à mettre en œuvre dans une application. Flutter offre un certain nombre de modèles architecturaux, chacun étant très fiable et pratique à utiliser. La solution la plus populaire est le BLoC (Business Logic Component). En même temps, Flutter permet d'utiliser Flux ou Redux, si vous trouvez ces exemples d'architecture plus pratiques.

Performances

L'architecture React Native se compose de deux parties principales : le langage JavaScript et le langage natif. Au début, il utilise uniquement le langage JavaScript. Mais pour l'interprétation et le rendu des composants de l'interface utilisateur, il doit utiliser le pont JavaScript, car il aide à convertir les variables en langage natif. Donc, oui, React Native est puissant mais la nécessité d'utiliser un pont rend les performances plus lentes et influence la vitesse des animations.

Flutter, quant à lui, est un peu en retrait et la principale raison en est l'utilisation du langage de programmation Dart. Flutter compile l'ensemble du code vers le code machine natif et évite toute connexion spéciale entre l'interface et le code. Cela rend le rendu incroyablement rapide et se traduit par des performances meilleures et plus rapides.

Documentation

Une documentation bien structurée et un ensemble d'outils conviviaux sont essentiels pour les développeurs de logiciels. Et en termes de documentation, Flutter surpasse React Native car il est fourni par une documentation sophistiquée et réfléchie par Google. Les développeurs de Flutter sont capables de trouver n'importe quelle information en quelques secondes. Bien qu'il s'agisse d'un framework relativement nouveau, Flutter est assez facile à basculer en raison du fait que Dart est similaire aux langages de programmation Java et Kotlin. Ce n'est donc pas un gros problème pour un développeur Java, par exemple, de commencer à utiliser Flutter pour le développement d'applications mobiles.

En ce qui concerne React Native, il serait raisonnable de dire qu'il ne fournit pas une documentation aussi complète et détaillée que Flutter, malgré le fait que React Native soit "plus ancien". Néanmoins, React Native peut se targuer d'une vaste communauté d'utilisateurs et de nombreux guides utiles, qui permettent de trouver les solutions nécessaires en un rien de temps.

Communauté

L'une des questions les plus essentielles influençant la fiabilité d'un framework est le soutien de la communauté qui apporte des contributions fondamentales à l'avancement global du framework. React Native ayant été publié plus tôt, il n'est pas surprenant qu'il ait obtenu une communauté d'adeptes beaucoup plus importante, qui peut partager les connaissances sur certaines nouvelles technologies avec des développeurs moins expérimentés, ainsi qu'offrir de l'aide pour résoudre divers problèmes. Depuis sa sortie en 2015, la communauté React Native s'est considérablement développée et l'intérêt pour ce framework ne cesse de croître. En tant que framework plus jeune, Flutter (sorti en 2017) ne peut pas se vanter d'avoir une communauté aussi vaste, mais dès le début, il a été activement soutenu par les ingénieurs logiciels de Google. À l'heure actuelle, Flutter a une base de fans assez importante et depuis la sortie d'une nouvelle version stable, la popularité de Flutter va certainement augmenter à une vitesse fulgurante.

Tester

React Native et Flutter sont tous deux des technologies multiplateformes, ce qui signifie que le temps de test est réduit de moitié. Cela facilite également le travail de l'équipe d'assurance qualité, car elle ne doit tester qu'une seule application. Mais il est certain que s'il s'agit de différentes applications sur différentes plateformes, elles doivent toutes être testées.

Les développeurs disposent de tous les frameworks JavaScript pour tester les applications React Native au niveau unitaire. Cependant, lorsqu'il s'agit de tester et d'automatiser l'interface utilisateur, la situation n'est pas aussi bonne.

Flutter est un nouveau framework, et lorsqu'il s'agit de tester un nouveau framework, cela peut être un peu délicat. Mais Flutter utilise Dart, qui offre un excellent cadre de test unitaire à utiliser. Flutter offre donc aux développeurs d'excellentes options pour tester les widgets hors ligne, à la vitesse des tests unitaires.

Conclusion

Lorsque vous abordez la question du choix d'une plateforme pour le développement d'applications hybrides, il y a plusieurs facteurs à analyser tels que le budget, le temps, la taille de l'application, les plateformes, etc.

De nombreux experts s'accordent à dire que l'intérêt croissant pour Flutter, son utilisation et le soutien de Google finiront par lui conférer le leadership. D'autre part, le fort soutien de la communauté React Native, sa stabilité et sa fiabilité rendent également cette plateforme très populaire et activement utilisée.

Ainsi, pour l'instant, ni Flutter ni React Native ne peuvent se targuer de la supériorité dans cette course, car les deux technologies ont leurs forces et leurs faiblesses. React Native est un outil multiplateforme plus robuste qui utilise l'un des langages de programmation les plus populaires, JavaScript. Cependant, Flutter se développe plus rapidement, s'adapte parfaitement aux besoins du monde technologique actuel et devient chaque jour plus populaire auprès des développeurs de logiciels.



Article inspiré de l'agence Link up.


Partager l'article

Pour continuer la lecture

EN

Vous avez un projet ?